jeudi 3 janvier 2008

Une plate-forme B2B

LaPresse 29-12-2007

Vingt mille entreprises y sont répertoriées, 13.000 produits et services y sont classés par famille et 150 visiteurs par jour, avant le lancement de la campagne promotionnelle. Il s’agit du site made-in-tunisia.net, tout récemment mis en ligne suite à une initiative privée, avec pour vocation principale, de faciliter les contacts d’affaires, couramment connu sous l’emblème B2B.


Le site dont la construction a commencé depuis 2004 est gratuitement ouvert aux entreprises pour s’y inscrire ou pour accéder aux bases de données et catalogues, produits, services, entreprises, secteurs, etc. En revanche, pour figurer dans les classements «Medium» ou «Prenniun», les concepteurs du site ont prévu une cotisation de 600d et de 1.000d, respectivement, contre des services spécifiques à chaque catégorie. Il s’agit, entre autres, des campagnes promotionnelles organisées par le site, des expositions à l’étranger et des alertes d’information.
«La plate-forme ne se porte pas garante des relations d’affaires ni des partis contractantes. C’est aux hommes d’affaires de vérifier aussi bien la crédibilité que l’authenticité de leur vis-à-vis, avant de conclure des contrats». C’est ce qui a été précisé par M. Skander Haddar, gérant du site.
Cependant, «les entreprises qui s’inscrivent gratuitement ne sont pas totalement libres d’introduire tout type d’information. Le service «validation» vérifie la conformité des données introduites avec la vocation du site orientée vers les affaires tuniso-tunisiennes ou tuniso-étrangères».
Le site ne permet pas également la vente en ligne. Toutefois, les entreprises inscrites peuvent insérer des liens hypertexte vers leurs sites-marchands si elles en disposent.
Le projet qui emploie 12 personnes a été initié par MM. Ali Babbou et Skander Haddar en 2004 et a décroché le prix du meilleur projet financé par la BTS en 2005.
S’il vient d’être tout récemment mis en ligne, il n’est pas exclu qu’il soit enrichi dans un futur proche par l’introduction d’un forum d’affaire, d’un service de veille sur les opportunités, etc.
L.B.A.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire