Articles

FoodEshow : le salon virtuel international en agroalimentaire

Ils seront 75 pays à prendre part, du 8 au 9 septembre 2020 , au FoodEshow, premier salon dédié à l'industrie agroalimentaire, et qui mettra l'innovation et le partenariat au cœur de son programme.Le salon rassemble des entreprises innovantes, des start-up technologiques représentant différentes filières agroalimentaires et des experts autour d'un menu attractif de mise en relation B to B, d'accompagnement à la prise de rendez-vous avec un suivi professionnel pour faire aboutir des partenariats et de sa plateforme interactive d'information et d'échange thefoodtradehub.com.Conçu comme un hub d'innovation, The Foodeshow réunira tous les maillons de l'industrie agroalimentaire dont des industriels, exportateurs, acheteurs et prestataires de service de l'écosystème agro-industriel représentant 75 pays d'Amérique, d'Afrique, d'Asie, d'Europe et d'Océanie.Le Maroc présentera pour sa part le potentiel de la région Souss-Massa au niveau d

Visite d\'affaires d\'acheteurs Marocains

Le Tunisia export – CEPEX (Centre de Promotion des Exportations) accueillera du lundi 21 au vendredi 25 octobre 2019 des partenaires marocains de haut niveau.Des visites d'entreprises à Tunis et à Sfax seront planifiées ainsi que des rencontres professionnelles entre invités marocains et opérateurs tunisiens désireux de nouer des affaires commerciales avec les partenaires marocains.Les rencontres professionnelles se tiendront :- A Tunis, Maison de l'Exportateur : Mardi 22 octobre 2019- A Sfax : Jeudi 24 octobre 2019 (lieu à fixer sous peu)Les 5 invités sont tous membres de l'Association Marocaine de la Communauté Achats AMCA.Si vous aviez une offre à présenter pour les produits et services ci-dessous listés, n'hésitez pas à contacter le CEPEX.- Préparations de fruits et des arômes- Emballages en carton- Cycles et motocycles, leurs parties et pièces à l\'état monté, Moteurs à pistons- Rechanges pour cribles/ Rechanges industriels- Câblage & câbles fibre optique-

A3E Engineering, leader de l’industrie 4.0

A3E Engineering est une société de conception, d'installation et de maintenance industrielle, portée par une dizaine d'ingénieurs hautement qualifiés et expérimentés.Fondée en 2015 et basée à Sousse, A3E Engineering se positionne aujourd'hui comme leader de l'industrie 4.0 sur le marché local.Grâce à une équipe pluridisciplinaire et une solide expérience acquise au fil de ses différentes interventions en Tunisie et à l'étranger, A3E Engineering offre son expertise aux entreprises qui font face aux grands défis imposés par la révolution digitale de l'industrie 4.0A l'heure où les méthodes de travail deviennent de plus en plus intelligentes et où les sites de production industrielle se transforment en usines connectées, les experts de A3E Engineering accompagnent leurs clients dans cette transformation devenue nécessaire.Souvent présentée comme la quatrième révolution industrielle, l'industrie 4.0 est l'évolution de l'environnement de travail en un

A3E Engineering, leader de l’industrie 4.0

A3E Engineering est une société de conception, d'installation et de maintenance industrielle, portée par une dizaine d'ingénieurs hautement qualifiés et expérimentés.Fondée en 2015 et basée à Sousse, A3E Engineering se positionne aujourd'hui comme leader de l'industrie 4.0 sur le marché local.Grâce à une équipe pluridisciplinaire et une solide expérience acquise au fil de ses différentes interventions en Tunisie et à l'étranger, A3E Engineering offre son expertise aux entreprises qui font face aux grands défis imposés par la révolution digitale de l'industrie 4.0A l'heure où les méthodes de travail deviennent de plus en plus intelligentes et où les sites de production industrielle se transforment en usines connectées, les experts de A3E Engineering accompagnent leurs clients dans cette transformation devenue nécessaire.Souvent présentée comme la quatrième révolution industrielle, l'industrie 4.0 est l'évolution de l'environnement de travail en un

Suivez en direct le streaming Tunisia Investment Forum

\r\nL'Agence de Promotion de l'Investissement Extérieur  organise sous l'égide du ministère du Développement, de l'Investissement et de la Coopération Internationale, la 20è édition du « Tunisia Investment Forum (TIF) »,  les 20 et 21 juin 2019 à l'hôtel Laico Tunis.\r\nPlacé sous le thème « Investir en Tunisie, l'opportunité à venir », TIF 2019 a pour objectif de mettre sur un piédestal les avancées et efforts majeurs entrepris par la Tunisie en vue de renforcer son positionnement ainsi que les opportunités d'investissement dans les secteurs à fort potentiel et ce, via un \" mapping \" des atouts comparatifs avantageux.\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n

Suivez en direct le streaming Tunisia Investment Forum

\r\nL'Agence de Promotion de l'Investissement Extérieur  organise sous l'égide du ministère du Développement, de l'Investissement et de la Coopération Internationale, la 20è édition du « Tunisia Investment Forum (TIF) »,  les 20 et 21 juin 2019 à l'hôtel Laico Tunis.\r\nPlacé sous le thème « Investir en Tunisie, l'opportunité à venir », TIF 2019 a pour objectif de mettre sur un piédestal les avancées et efforts majeurs entrepris par la Tunisie en vue de renforcer son positionnement ainsi que les opportunités d'investissement dans les secteurs à fort potentiel et ce, via un \" mapping \" des atouts comparatifs avantageux.\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n

Suivez en direct le streaming Tunisia Investment Forum

\r\nL'Agence de Promotion de l'Investissement Extérieur  organise sous l'égide du ministère du Développement, de l'Investissement et de la Coopération Internationale, la 20è édition du « Tunisia Investment Forum (TIF) »,  les 20 et 21 juin 2019 à l'hôtel Laico Tunis.\r\nPlacé sous le thème « Investir en Tunisie, l'opportunité à venir », TIF 2019 a pour objectif de mettre sur un piédestal les avancées et efforts majeurs entrepris par la Tunisie en vue de renforcer son positionnement ainsi que les opportunités d'investissement dans les secteurs à fort potentiel et ce, via un \" mapping \" des atouts comparatifs avantageux.\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n

L\'Afrique du futur se dessine dans la créativité digitale - Le cas de la Tunisie

Avec l'émergence d'un nouveau marché globalisé dont les enjeux de diversité ont mis la créativité, l'innovation, la culture au centre de l'économie. L'Afrique mosaïque culturelle avec 54 pays, plus de 3 000 langues et cultures différentes, une population jeune connectée et en pleine expansion, est incomparablement riche et varié, mais ne sait point faire fructifier ses atouts. La contribution du continent aux exportations mondiales de biens culturels est minime tout juste 1,1%, or, les industries créatives digitales (jeu vidéo, 3D, animation, VR, AR, effets spéciaux… etc.) s'avèrent partout dans le monde des leviers de croissance. La promotion de l'industrie créative et culturelle (ICC) contribue non seulement au PIB du pays, mais elle agit également comme un levier pour la création d'emploi et l'inclusion sociale. Rare sont les pays en Afrique a disposé où avoir accompagné la création d'un écosystème créatif culturel digital. Si les go

L\'Afrique du futur se dessine dans la créativité digitale - Le cas de la Tunisie

Avec l'émergence d'un nouveau marché globalisé dont les enjeux de diversité ont mis la créativité, l'innovation, la culture au centre de l'économie. L'Afrique mosaïque culturelle avec 54 pays, plus de 3 000 langues et cultures différentes, une population jeune connectée et en pleine expansion, est incomparablement riche et varié, mais ne sait point faire fructifier ses atouts. La contribution du continent aux exportations mondiales de biens culturels est minime tout juste 1,1%, or, les industries créatives digitales (jeu vidéo, 3D, animation, VR, AR, effets spéciaux… etc.) s'avèrent partout dans le monde des leviers de croissance. La promotion de l'industrie créative et culturelle (ICC) contribue non seulement au PIB du pays, mais elle agit également comme un levier pour la création d'emploi et l'inclusion sociale. Rare sont les pays en Afrique a disposé où avoir accompagné la création d'un écosystème créatif culturel digital. Si les go

L’un des plus étonnant écosystème Startups en Afrique - La Tunisie

Quand Partech Ventures a publié début 2018 son étude « sur les investissements en capital dont ont bénéficié en 2017 les startups africaines actives dans le secteur des nouvelles technologies », il révèle à juste titre que le secteur reste largement dominé par les anglophones, Afrique du Sud (167 millions $), Kenya (147 millions $) et Nigeria (114 millions $) en tête.Puis viennent l'Egypte (37), le Rwanda (36,7), le Ghana (20), l'Ouganda (16), et trois pays africains francophones ferment le top 10 : le Sénégal (8e avec 10,7 millions de dollars), le Maroc (3,9) et le Cameroun (2,7).Exit donc de la Tunisie du classement, avec seulement 1,5 million $ levé en 2017. Pour qui connaît la Tunisie, et son écosystème Hightech, il doit y avoir une erreur quelque part.Ecosystème TIC en TunisiePremier pays arabe et africain à se connecter à Internet en 1991, la Tunisie est l'un des principaux points d'entrée des câbles sous-marins internationaux (4) vers l'Afrique. L&#

L’un des plus étonnant écosystème Startups en Afrique - La Tunisie

Quand Partech Ventures a publié début 2018 son étude « sur les investissements en capital dont ont bénéficié en 2017 les startups africaines actives dans le secteur des nouvelles technologies », il révèle à juste titre que le secteur reste largement dominé par les anglophones, Afrique du Sud (167 millions $), Kenya (147 millions $) et Nigeria (114 millions $) en tête.Puis viennent l'Egypte (37), le Rwanda (36,7), le Ghana (20), l'Ouganda (16), et trois pays africains francophones ferment le top 10 : le Sénégal (8e avec 10,7 millions de dollars), le Maroc (3,9) et le Cameroun (2,7).Exit donc de la Tunisie du classement, avec seulement 1,5 million $ levé en 2017. Pour qui connaît la Tunisie, et son écosystème Hightech, il doit y avoir une erreur quelque part.Ecosystème TIC en TunisiePremier pays arabe et africain à se connecter à Internet en 1991, la Tunisie est l'un des principaux points d'entrée des câbles sous-marins internationaux (4) vers l'Afrique. L&#

L’un des plus étonnant écosystème Startups en Afrique - La Tunisie

Quand Partech Ventures a publié début 2018 son étude « sur les investissements en capital dont ont bénéficié en 2017 les startups africaines actives dans le secteur des nouvelles technologies », il révèle à juste titre que le secteur reste largement dominé par les anglophones, Afrique du Sud (167 millions $), Kenya (147 millions $) et Nigeria (114 millions $) en tête.Puis viennent l'Egypte (37), le Rwanda (36,7), le Ghana (20), l'Ouganda (16), et trois pays africains francophones ferment le top 10 : le Sénégal (8e avec 10,7 millions de dollars), le Maroc (3,9) et le Cameroun (2,7).Exit donc de la Tunisie du classement, avec seulement 1,5 million $ levé en 2017. Pour qui connaît la Tunisie, et son écosystème Hightech, il doit y avoir une erreur quelque part.Ecosystème TIC en TunisiePremier pays arabe et africain à se connecter à Internet en 1991, la Tunisie est l'un des principaux points d'entrée des câbles sous-marins internationaux (4) vers l'Afrique. L&#

L’un des plus étonnant écosystème Startups en Afrique - La Tunisie

Quand Partech Ventures a publié début 2018 son étude « sur les investissements en capital dont ont bénéficié en 2017 les startups africaines actives dans le secteur des nouvelles technologies », il révèle à juste titre que le secteur reste largement dominé par les anglophones, Afrique du Sud (167 millions $), Kenya (147 millions $) et Nigeria (114 millions $) en tête.Puis viennent l'Egypte (37), le Rwanda (36,7), le Ghana (20), l'Ouganda (16), et trois pays africains francophones ferment le top 10 : le Sénégal (8e avec 10,7 millions de dollars), le Maroc (3,9) et le Cameroun (2,7).Exit donc de la Tunisie du classement, avec seulement 1,5 million $ levé en 2017. Pour qui connaît la Tunisie, et son écosystème Hightech, il doit y avoir une erreur quelque part.Ecosystème TIC en TunisiePremier pays arabe et africain à se connecter à Internet en 1991, la Tunisie est l'un des principaux points d'entrée des câbles sous-marins internationaux (4) vers l'Afrique. L&#

L’un des plus étonnant écosystème Startups en Afrique - La Tunisie

Quand Partech Ventures a publié début 2018 son étude « sur les investissements en capital dont ont bénéficié en 2017 les startups africaines actives dans le secteur des nouvelles technologies », il révèle à juste titre que le secteur reste largement dominé par les anglophones, Afrique du Sud (167 millions $), Kenya (147 millions $) et Nigeria (114 millions $) en tête.Puis viennent l'Egypte (37), le Rwanda (36,7), le Ghana (20), l'Ouganda (16), et trois pays africains francophones ferment le top 10 : le Sénégal (8e avec 10,7 millions de dollars), le Maroc (3,9) et le Cameroun (2,7).Exit donc de la Tunisie du classement, avec seulement 1,5 million $ levé en 2017. Pour qui connaît la Tunisie, et son écosystème Hightech, il doit y avoir une erreur quelque part.Ecosystème TIC en TunisiePremier pays arabe et africain à se connecter à Internet en 1991, la Tunisie est l'un des principaux points d'entrée des câbles sous-marins internationaux (4) vers l'Afrique. L&#